Vous êtes dans : Accueil > Culture & sports > Culture > Co-Libris, Médiathèque > Animations > Conférences > Conférences, saison 2020

Conférences, saison 2020

Après la conférence de Jean-Paul Perrin sur "Eugène Jardon, l'oublié de l'histoire" et celle de Bernard Duplaix sur "George Sand et les Maîtres sonneurs"  Co-Libris-Médiathèque de Domérat vous propose un nouveau rendez-vous,  samedi 28 mars.

Cette conférence aura lieu dans la salle de Gym Danse, à côté de la médiathèque.

Sur réservation au 04 70 09 10 00

Samedi 28 mars à 15 h 00 

Petit dictionnaire des rues de Montluçon où à la redécouverte d’illustres inconnus.

 

// EN RAISON DE LA CRISE SANITAIRE LIEE AU CORONAVIRUS COVID-19, la conférence est reportée à une date ultérieure, qui vous sera communiquée. Vos inscriptions restent valables. //

 

 

 

 

Le 28 mars, Jean-Paul Perrin proposera une promenade dans les rues montluçonnaises, avec comme fil conducteur les noms des personnalités qui leur ont été données. Ils ont été des personnalités politiques, des Résistants, des médecins, des élus locaux ou nationaux, mais aussi des militaires, voire de sportifs.  Tous ont entretenu un rapport suffisamment étroit avec Montluçon pour que la cité décide d’inscrire leurs noms sur les plaques de ses rues. Pourtant, beaucoup sont tombés dans un oubli relatif: si tout le monde connaît le boulevard de Courtais, combien seraient capables de retracer la carrière de celui qui fut surnommé « le général du peuple  ». Quant au Capitaine Segond ou au colonel Trabucco…leurs traces semblent s’être perdues, tout comme celles de Camus de Richemont qui a inscrit son nom au fronton de la caserne, lieu emblématique de Montluçon.
 
D’autres  ont dirigé le conseil municipal, comme Joseph Chantemille, Paul Constans, ou encore René Ribière, Lucien Menut, André Southon et Jean Nègre. Ils ont marqué de leur empreinte municipale le paysage montluçonnais, aidés par trois générations d’architectes de la même famille Talbourdeau.  Montluçon a également  mis à l’honneur  de grands résistants tels que Pierre Kaan, un proche de Jean Moulin,  ou Jean Billaud, le « médecin des pauvres  ».  On a oublié qui était Louis Bonvin, gouverneur des Indes en 1940. Il fut fait compagnon de la libération par  le général de Gaulle, auquel il s’était rallié dès le mois   juin 1940. Les sportifs n’ont été laissé de côté dans la dénomination des rues…Bref, c’est le parcours de ces personnalités montluçonnaises, d’origine ou d’adoption,  que le conférencier s’attachera à décrypter, en s’appuyant sur de nombreux documents.

 

CONFÉRENCES : MODE D’EMPLOI…

Les conférences auront lieu dans la salle de Gym Danse, à côté de la médiathèque.

Sur réservation au 04 70 09 10 00