Les cimetières de Domérat

La commune de Domérat compte 2 cimetières :

  • le cimetière traditionnel des Closelles situé dans le centre bourg, avenue de Bressolles, son entrée principale se faisant par le chemin des Closelles ;
  • le cimetière paysager des Quérailles situé rue du Boulodrome.

Démarches et formalités

Les démarches et formalités sont à effectuer auprès de la mairie, au service population, soit par la famille, soit par l’intermédiaire d’une société de pompes funèbres.

Le cimetière des Closelles

Le cimetière a été créé à l’origine en 1832 (ancien cimetière où se trouve le monument aux morts).

Plusieurs agrandissements ont ensuite été réalisés :

  • Partie F (nouveau cimetière) en 1946
  • Partie B (agrandissement Nord) en 1975
  • Columbarium en 1997
  • Partie G (agrandissement Sud) en 2010

Ce cimetière compte plus de 1670 concessions.

Le cimetière paysager des Quérailles

Le cimetière paysager est situé entre la rue du Boulodrome et la rue des Gandoux, au Nord Est du cimetière traditionnel, sur un terrain de 4 hectares environ.

L’idée de ce projet était de créer un cimetière d’un type nouveau pour donner l’impression d’un parc et non d’un cimetière, où le végétal doit l’emporter sur le minéral. Il s’agissait de développer le cimetière du 21ème siècle et d’en faire un site paysager agréable à regarder qui, tout en demeurant un lieu de recueillement pour les familles, soit aussi un lieu de quiétude pour l’esprit.

Les français sont très attachés à leurs cimetières, lieux de mémoire symbolisant le souvenir des disparus.

Le choix du site a été imposé par le Plan d’Occupation des Sols de la commune.

Le projet a été conçu de forme circulaire d’un rayon de 110 mètres, ce qui en fait un lieu original, dans sa philosophie comme dans sa conception.

Une conception originale forte de sens

Ce cimetière est formé de 12 quartiers représentants les 12 mois de l’année, et de 12 allées symbolisant les 12 heures du cadran d’une horloge dépourvue d’aiguilles, puisque le temps s’est arrêté…. Ces douze quartiers représentent également les quatre saisons de l’année : d’où l’idée de faire coïncider ceux-ci avec en périphérie un fleurissement et une végétation en rapport avec chaque saison.

Il existe peu de cimetières de ce type dans l’agglomération mais également dans le département. C’est une conception résolument environnementale et moderne pour l’accueil des défunts.

Les travaux d’aménagement de trois quartiers ont débuté en 1998 pour s’achever en 2003. Les premières concessions de terrain ont été attribuées aux familles dès l’année 2004.

Ce cimetière compte aujourd’hui 235 concessions

La végétalisation dans les cimetières

La réglementation actuelle impose l’abandon des produits phytosanitaires dans l’espace public. Aujourd’hui, une gestion écologique des cimetières s’impose tout en respectant ces lieux de recueillement et de souvenir pour honorer la mémoire des défunts.

La végétalisation des allées constitue une alternative aux pesticides. D’une manière générale, la présence de pelouse confère un sentiment d’espace qui peut contraster avec l’occupation dense des sépultures.

Dans le cadre de l’expérimentation débutée en 2021, la commune poursuit l’enherbement d’une partie des allées ainsi que des espaces situés entre les tombes.

La végétalisation et la gestion écologique des cimetières participent à réduire les phénomènes d’îlot de chaleur urbain et de ruissellement, et participe au développement de la trame verte au sein de la ville.

Le compostage à portée de main

Dans les cimetières, les déchets végétaux sont nombreux surtout après les cérémonies et les fleurissements saisonniers. Afin de valoriser ces déchets, le SICTOM a installé des composteurs sur chaque site.

En utilisant ces composts, chacun participe à la diminution du remplissage des bacs et à la limitation de la production d’ordures ménagères.

Une signalétique adaptée permet aux usagers d’identifier les bacs et de trier facilement les déchets. Le compost obtenu pourra être utilisé par la commune pour le fleurissement.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×